"Celui qui s'endort. Anders et la présence circadienne".

Dernière parution dans le numéro 8 de la revue Mosaïque, La philosophie allemande dans tous ses éclats, coordonné par Augustin Dumont.

"Celui qui s'endort. Anders et la présence circadienne"

Résumé
Cet article propose une description des différentes positions de l’homme à l’égard du monde en fonction du rythme circadien. L’objectif est de fournir une analyse permettant de distinguer anthropologiquement et phénoménologiquement la veille, le sommeil, le rêve et les différents seuils entre chacune de ses positions. Les écrits de Günther Anders autorisent à cet effet une reprise et une relecture de motifs présents chez d’autres auteurs d’expression germanophone tels que Heidegger, Novalis et Rilke.

Abstract
This article aims at describing the different man’s positions according his worldy or unwordly situation and his circadian rythm. We would like to provide an analysis which distinguishes anthropologicaly and phenomenologicaly : vigilance, sleep, dream and their threshold between each other. In this purpose some writings of Günther Anders have been selected to reexaminate famous patterns of german authors like Heidegger, Novalis and Rilke.

Texte accessible et téléchargeable ici :

Popular posts from this blog

Article : Du terrorisme à la guerre civile?

Parution d'un ouvrage : "Günther Anders, une politique de la technique"